Pen-Bron.jpg

 

Les écosystèmes

 

Des écosystèmes variés

Les écosystèmes : la dune et la forêt dunaire

 

Sur les territoires que fréquente l’association il y a plusieurs écosystèmes : le bocage, la lande, la forêt et les milieux dunaires sans compter l’estran pour les algues.

Si certaines espèces peuvent se développer dans différents milieux, d’autres sont exclusives à certains écosystèmes : comme le sol, l’hygrométrie, l’ensoleillement et les autres associations micro-organiques.

 

Des associations

Geastrum

 

Les champignons sont soit parasites, soit saprophytes, soit symbiotiques.

Ces associations sont des dépendances à sens unique ou réciproques avec la matière des autres organismes, vivants ou morts.

Ces relations sont vitales pour les champignons et dans les relations symbiotiques, elles sont  vitales pour les deux partenaires (principalement des plantes).

 

  • Pas d’orchidées sans champignon,
  • Pas de lichens sans algue.

Une mycorhize, est une association symbiotique entre des champignons et des végétaux tels que les arbres et autres plantes.

Chacun a besoin de l’un et de l’autre pour sa croissance.

Les champignons saprophytes et parasites sont les grands nettoyeurs de la forêt. Ils dégradent et transforment les matières organiques ainsi que les métaux lourds d’où leur emploi dans la régénération de terrains de friches industrielles devenus stériles.

Chacun son territoire

Chacun son territoireSur notre territoire la spécificité est la dune, milieux typiques de nos côtes atlantiques d’où l’organisation des Journées Mycologiques de l’Estuaire.

Les espèces de plantes, comme les champignons, ne se trouvent pas n’importe où. Elles aussi ont leurs exigences de sol, d’hygrométrie, etc.…

Par contre, il est possible de trouver des Myxomycètes dans les milieux restant très humides. Mais le problème c’est de les voir ! Une vraie chasse au trésor !